Pourquoi Instagram a supprimé ces photos de femmes montrant leur corps ?

Des femmes se plaignent de la censure d’Instagram. Ont-elles raison ou tort ?

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 22/07/2015 à 13:11
Thumbinstagrammm
Plusieurs utilisateurs féminins ont vu leurs photos sur Instagram supprimées pour indécence. Selon elles, les gérants de l'application seraient anti-féministes voire sexistes ! La société d'images en ligne s'excuse presque à chaque fois, mais semble rester évasive sur les raisons de ses suppressions.

Voici 8 cas de femmes dont les photos et/ou les comptes ont été supprimés !

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: behance et lemoncurve

1. La censure du volcan effusif

thank you @instagram for providing me with the exact response my work was created to critique. you deleted a photo of a woman who is fully covered and menstruating stating that it goes against community guidelines when your guidelines outline that it is nothing but acceptable. the girl is fully clothed. the photo is mine. it is not attacking a certain group. nor is it spam. and because it does not break those guidelines i will repost it again. i will not apologize for not feeding the ego and pride of misogynist society that will have my body in an underwear but not be okay with a small leak. when your pages are filled with countless photos/accounts where women (so many who are underage) are objectified. pornified. and treated less than human. thank you. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀ ⠀ ⠀⠀⠀ ⠀ this image is a part of my photoseries project for my visual rhetoric course. you can view the full series at rupikaur.com the photos were shot by myself and @prabhkaur1 ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀ ⠀ i bleed each month to help make humankind a possibility. my womb is home to the divine. a source of life for our species. whether i choose to create or not. but very few times it is seen that way. in older civilizations this blood was considered holy. in some it still is. but a majority of people. societies. and communities shun this natural process. some are more comfortable with the pornification of women. the sexualization of women. the violence and degradation of women than this. they cannot be bothered to express their disgust about all that. but will be angered and bothered by this. we menstruate and they see it as dirty. attention seeking. sick. a burden. as if this process is less natural than breathing. as if it is not a bridge between this universe and the last. as if this process is not love. labour. life. selfless and strikingly beautiful.

Une photo publiée par Rupi Kaur (@rupikaur_) le 24 Mars 2015 à 21h02 PDT

Rupi Kaur a diffusé cette photo afin de compléter une collection explorant les tabous de la société vis-à-vis des règles. C'est ce qu'elle a affirmé en se plaignant à Instagram pour avoir supprimé cette image.

La photo est restaurée peu après. Rupi Kaur s'exprime alors sur son compte Facebook :

« (…) je ne m'excuserai pas de ne pas nourrir l'égo et l'orgueil d'une société misogyne qui accepte mon corps en sous-vêtement, mais refuse une petite fuite ! »

2. Bienvenue à Poil !

Cette photo qui montre deux femmes posant en maillot de bain, a été prise par l'agence australienne Stick and Stones. Ainsley Hutchence la directrice, déplore :

« (…) Instagram a interdit tout poil naturel apparaissant sur tous les cors de femme ne s'épilant pas le maillot. (…) Mais Instagram semble ne pas avoir de problème avec les poils pubiens masculin. »

3. Baby love your body !

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: Instagram @snicolen58

Sous le hashtag #BodyLove, Samm Newman publie des photos mettant son corps en valeur. Son compte finit cependant par être supprimé.

Sam s'est confiée à la NBC : « Instagram est un endroit sécurisant où on peut tout partager. » Selon elle, elle n'a enfreint aucune règle puisque ses parties intimes sont cachées par ses sous-vêtements.

Instagram lui rétablit très vite son compte, s'excusant pour l'erreur.

4. Montre donc ton "badonkadonk" !

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: Instagram @meghantonjes

La chanteuse et blogueuse Megan Tonjhes a posté une photo de son postérieur en culotte, qu'Instagram qualifie de « contenu adulte ». L'image est donc supprimée.

Tonjhes parle de tout ceci sur sa chaîne Youtbe.

Selon elle, ainsi que beaucoup d'autres plaignantes, le retrait est dû à sa corpulence. De nombreuses autres photos de fessiers féminins plus musclés ne poseraient eux aucun problème à la plateforme.

Instagram finit par s'excuser. La filiale de Facebook explique qu'elle tente de trouver un équilibre entre l'expression créative de ses utilisateurs et le divertissement ainsi que la sécurité qu'elle est censée assurer.

5. Pas vraiment une girlscout !

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: xojane

Scout Willis, la fille de Bruce Willis en personne s'est fait bannir d'Instagram. Cette photo présentant des tétons féminins visibles en est la cause.

Elle a protesté sur le blog XO Jane, en déclarant que l'application supprimait des photos avec tétons tout en autorisant des photos certes sans aucun téton mais néanmoins dégradantes. Elle s'est baladée dans Manhattan les seins à l'air, et a publié la photo. Il est effectivement autorisé de se promener seins nus dans l’État de New York.

Le mouvement #FreeTheNipple nait à ce moment.

Instagram refuse de céder. Pour eux, la violence comme la nudité, même partielle sont interdite. Un des membres de FreeTheNipple affirme au contraire que la plateforme a perdu d'avance.

6. La conversation Tinder surprise

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: Tinder

«Je me suis branlé sur tes photos. T’es belle.
- C’est une présentation vraiment révoltante !
- Mais vraie néanmoins. Tu devrais le prendre comme un compliment !
- Dire à quelqu’un que tu as sexualisé ses photos publiques pour ton plaisir, sans son consentement ne sera JAMAIS un compliment.»

Laura Nowak mène sur Tinder des expériences sur le respect et le féminisme . Elle publie sur Instagram les conversations, résultats de son étude. La plateforme de photos lui supprime alors son compte.

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: Tinder

Conversation de gauche :

« Je ne pense pas que ça soit juste que les hommes soient considérés comme violents à cause des violeurs mais en même temps, je pense qu'il ne faut pas minimiser gravité du viol.
- Ça ne te dérange pas de te revendiquer 'homme', alors que d’autres hommes violent et frappent des femmes ?
- Ce n’est pas parce que des membres d’un même sexe font quelque chose que les autres doivent les imiter. »

Conversation de droite :

« Combien de féministes faut-il pour changer une ampoule ?
- Combien de mes interlocuteurs doivent encore me le demander avant que la société n'accepte la nécessité du féminisme, parce qu'un pourcentage conséquent d’hommes sur les applis de rencontre pensent que l’égalité des sexes n’est qu’un sujet de plaisanterie ? »

La féministe se prend en photo avec des questions écrites sur un cahier. Entre autres : « Pourquoi continuez-vous à supprimer @feminist_tinder tout en continuant à autoriser des comptes haineux et abusifs ? ».

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Instagram s'excuse et rétablit le compte en affirmant qu'aucune de ses photos n'a été affectée. Aucune explication précise n'aurait été donnée sur les raisons de la suppression.

7. Instagram tente de sauver une petite de l'effroyable Pedobear

La censure d'Instagram est-elle sexiste ?

Source: babyccinokids

Courtnez Amado est une blogueuse ainsi qu'une gérante de boutique. Elle poste sur Instagram une photo de sa fille qui devient la cible de plusieurs plaintes pour "photo inappropriée".

La jeune mère est choquée que l'on puisse considérer comme indécent l'équivalent d'un enfant en maillot de bain. Elle trouve même cela « complètement dégoûtant ».

Tout ceci donne ENCORE lieu à de nouvelles excuses d'Instagram.

8. La censure des tétés au lait

Facebook a fini par comprendre : le réseau a abandonné les tentatives de censure de tétons quand il s'agit de mères nourrissant leur enfant. Instagram est encore en pleine croissance, et en vient à se poser des questions de plus en plus précises sur les limites de la décence.

Le porte-parole de la société déclare que l'allaitement est acceptable, mais que ce n'est pas le cas si les photos contiennent de la nudité.

Dans tous les cas, retenez ceci : Instagram vous surveille, et juge de la décence de votre vie ! Tremblez mortels !

En bonus: 10 interdictions absurdes venues de l'étranger qui vont provoquer votre incompréhension

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.