Anne-Sophie Lapix : suite aux rumeurs de son départ, la présidente de France Télévision met les choses au clair

Des rumeurs évoquant le départ de la journaliste Anne-Sophie Lapix de France 2 ont fuité. La présidente de France Télévision a décidé de mettre les choses au point.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 31/10/2022 à 10:30
Anne Sophie Lapix Suite Aux Rumeurs De Départ De La Journaliste, La Présidente De France Télévision Met Les Choses Au Clair
Crédit photo : Twitter @TeleLoisirs

Anne-Sophie Lapix est une journaliste reconnue par ses pairs et le public. En 1990, après avoir obtenu un Bac C, elle a suivi des études à l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Elle obtient ses diplômes en journalisme en 1996. Au cours de ses études, elle a exercé la fonction de pigiste pour le quotidien Sud Ouest (1995). Elle a également été stagiaire pigiste pour la chaîne France 3 Lorraine Champagne-Ardenne (1996).

Une carrière importante

Elle débute sa carrière à Bloomberg TV en 1996, chaîne pour laquelle elle réalise des interviews pendant trois ans. En 1999, elle rejoint la chaîne LCI, où elle reste jusqu'en 2005. Elle intègre ensuite  la chaîne M6 et présente Zone interdite, ainsi que les courts journaux télévisés. TF1 la recrute en 2006, afin qu'elle remplace Claire Chazal à la présentation des JT du week-end. En 2008, elle quitte la première chaîne pour prendre la tête du magazine politique Dimanche + (Canal+). Elle présente cette émission pendant cinq ans. Elle passe ensuite sur la chaîne France 5, sur laquelle elle va présenter le magazine C à vous, jusqu'en 2017. Sa carrière prend alors de l'essor. En effet, elle remplace David Pujadas à partir du

Des rumeurs de départ

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a partagé des rumeurs selon lesquels Anne-Sophie Lapix quitterait bientôt France 2 dans un communiqué publié mardi 25 octobre 2022. Selon ce dernier, des "départs annoncés en coulisses", et plus spécifiquement, "celui de la présentatrice de la semaine" auraient été envisagés. Le communiqué évoquait également la rumeur suivante : "l’Élysée ne voudrait pas d’elle, comme nous l’avons écrit il y a quelques mois ? Certains cadres de l'info seraient maintenant prêts à donner satisfaction au pouvoir". 

Le 26 octobre, Delphine Ernotte, actuelle présidente de France Télévisions, a donc apporté une réponse ferme à ces allégations, devant la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale. "Elle fait partie des femmes formidables de France Télévisions qui sont un peu égratignées", a-t-elle affirmé en premier lieu, selon Le Parisien. Elle a ensuite ajouté : "Anne-Sophie Lapix tient un 20 heures qui n’a jamais été aussi haut, on est très content et je suis très contente de l’avoir au 20 heures".

La présidente de France Télévisions a également pris la défense de Léa Salamé et Caroline Roux. Elle a tenu à préciser qu'elle n'avait pas "lu le tract en question. j'ai lu un pauvre article pourri de Voici qui arrivait à monter les trois reines de France Télévisions les unes contre les autres". Ceci pour rappeler les propos relatés par un article évoquant le fait que Léa Salamé serait éventuellement jalouse de Caroline Roux. En effet, cette dernière a pris le relais de Léa Salamé à la présentation du magazine L'Événement. Emmanuel Macron était d'ailleurs l'invité de l'émission diffusée le 26 octobre dernier. Pour clore le débat, Delphine Ernotte ajouté que les trois journalistes étaient "trois femmes formidables de la chaîne". Elle a ensuite ironisé en clamant : "A qui profite le crime ?". Voilà une mise au point qui a le mérite d'être claire !

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis