10 aliments hautement toxiques à éviter quand on part à l’étranger

Ne tombez pas malade pendant vos vacances à cause d’un plat bizarre !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 10/02/2016 à 09:00
Thumb Aliment Toxiques

L'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé) a déclaré en 2015 que la viande rouge et charcuterie sont des aliments cancérigènes, et donc dangereux pour la santé. Mais ce ne sont pas les seuls... Voici quelques aliments à éviter si vous partez en voyage bientôt :

1. Le poulpe vivant : Corée du Sud

poulpe cru

Source photo: annyeong-korea.over-blog.com

Eh oui, il y a le poisson pané (cuit et recuit), les sushis (crus) mais il existe aussi une habitude notamment en Corée du Sud, qui est celle de manger le poulpe vivant, assaisonné. Or, cette pratique peut s'avérer très dangereuse puisque l'animal étant encore vivant, ses ventouses sont encore actives et peuvent ainsi s'accrocher à votre œsophage/bouche/langue/palais et vous étouffer. Un conseil ? Mâchez-le bien avant d'avaler !

2. Le Fugu (ou poisson ballon) : Japon

Le Fugu

Source: blogcathedraletunis.com

C'est un met très apprécié des Japonais... Pourtant, c'est l'un des aliments les plus dangereux au monde. Les cuisiniers habilités à cuisiner ce poisson suivent une formation pendant plusieurs années : en effet, un seul petit morceau toxique ingurgité, et c'est la mort qui s'en suit. Un conseil ? Vérifiez que le chef qui vous sert possède bien la licence reconnue par l'Etat avant de choisir ce plat.

3. L'aki : Jamaïque

Aki (le fruit)

Source photo: Frecked

C'est un fruit typique de la cuisine antillaise. Il est notamment très utilisé en Jamaïque pour la cuisine, mais non sans risque. Ce fruit possède 2 toxines : l'une se trouve dans les arilles et les graines du fruit, tandis que la deuxième est située uniquement dans les graines. Un conseil ? S'assurer que le fruit est bien mûr, puisque ce sont les rayons du soleil qui atténuent au fur et à mesure les toxines contenues par le fruit.

4. Le manioc amer (Manihot utilissima)

Manioc

Source photo: allocfrais.com

Contrairement à la variété connue de manioc doux, cette variété ne peut se manger crue. En effet, cet aliment possède des toxines très dangereuses s'il n'est pas lavé et bouilli avant d'être consommé. Un conseil ? Assurez-vous bien de la variété de manioc que vous avez entre les mains avant d'en manger.

5. Les palourdes de sang : Chine

Les palourdes de sang

Source photo: soocurious.com

Ces palourdes vivent à quelques mètres de profondeur sous le sable ou dans la boue. Comme elles se plaisent dans des milieux pauvres en oxygène, elles sont souvent infectées par des bactéries telles que les hépatites A et E, la dysenterie... Un conseil ? Ne la mangez surtout pas crue !

6. Le Casu Marzu : Italie

Le Casu Marzu

Source photo: formaggio.it

C'est un fromage plutôt originale venu de Sardaigne. Le Casu Marzu est fermenté avec de véritables vers ou larves. La fermentation est ainsi avancée et les insectes brisent les acides gras. Il est conseillé de se protéger les yeux pour manger ce fromage parce que les larves peuvent sauter jusqu'à 15 centimètres de distance. Le risque de ce fromage, c'est d'ingérer une larve qui puisse s'installer dans votre intestin et y causer des lésions. Un conseil ? Protégez vous les yeux, et triez les asticots !

7. La cervelle de singe : Asie

cervelle de singe

Source photo: krealinks.com

Cette pratique plutôt prisée dans certaine région d'Asie consiste à déguster de la cervelle de singe crue. La table possède un trou dans lequel est logé l'animal, crâne ouvert. Cette pratique n'est pas sans risques puisque les cellules neurologiques du singe portent parfois des maladies graves, comme celle de Creutzfeldt-Jakob. Un conseil ? Refusez poliment si on vous invite à manger du singe vivant... Mais cela ne devrait pas être trop dur, n'est-ce pas ?

9. La grenouille-taureau (ouaouaron)

La grenouille taureau

Source photo: Sudouest.fr

C'est la plus grosse grenouille d'Amérique du Nord, mais elle a été introduite en Europe, Asie et Amérique. Elle est élevée principalement pour la vente de sa chair et l'utilisation de sa peau, pour les sacs à main par exemple. Si elle reste une espèce comestible et un plat typique en Namibie, il faut tout de même se méfier de cet amphibien dont la peau et les organes peuvent s'avérer toxiques. Un conseil ? Attention lors de la préparation.

10. Le Blaasop à rayures argentées : Océan Indien

Le Blaasop à rayures argentées

Source photo: cuisineaz.com

Attention aux plats locaux si vous êtes en vacances vers l'Océan Indien. Ils peuvent contenir du Blaasop, qui est un poisson très toxique notamment par sa peau, ses organes reproducteurs et son foie qui contiennent un poison, poison suffisamment fort pour entraîner des troubles respiratoires et une paralysie musculaire. Un conseil ? Évitez de manger des plats contenant du Blaasop !

Vous connaissez du monde qui part bientôt à l'étranger ? N'hésitez pas à liker et à leur partager cet article !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.