Algérie : la vidéo d’un chat grimpant sur l’épaule d’un imam en pleine prière fait un buzz mondial

Ce chat éprouvait apparemment une envie pressante de se faire câliner.

Par Aylan-afir Publié le 08/04/2023 à 14:06
Notez cet article

La vidéo d'un chat ayant grimpé sur l'épaule d'un imam connaît un buzz phénoménal à travers le monde. Ce religieux ne pouvait certainement pas se douter qu'il allait faire faire le tour de la Toile.

Les suites de cette affaire ont d'ailleurs provoqué une polémique assez importante en Algérie.

Buzz mondial

Une mosquée de l'est de l'Algérie a été le théâtre d'une scène attendrissante, mardi 4 avril. Walid Mahsas est imam et récitateur du Coran de la mosquée Abou Bakr al-Seddik, à Bordj Bou Arreridj. Il ne s'attendait certainement pas à ce qu'un chat bondisse sur lui alors qu'il récitait des versets religieux. Impassible, l'imam a poursuivi sa récitation du Coran, les yeux fermés, se contentant de maintenir le matou et de le caresser avec sa main droite.

Pour sa part, le chat a choisi de monter sur l'épaule de l'imam, où il a pu continuer à bénéficier de tendres caresses. Comme pour le remercier, le félin a ensuite léché le visage de l'imam. C'est le prédicateur de 52 ans qui a posté la vidéo de cette scène sur les réseaux sociaux. « Même les animaux ressentent la puissance des mots de Dieu », a-t-il commenté.

https://twitter.com/BFMTV/status/1644001906484756481

Une scène plutôt banale, dites-vous ? Il se trouve que la vidéo a été reprise par de nombreux médias à travers le monde. De CNN à France 24, en passant par Al Jazeera, toutes les chaînes d'information ont jugé essentiel de partager cette scène. « Les médias occidentaux étaient en effervescence face à l’attitude de l’imam algérien, en raison de son comportement avec le chat pendant la prière, admirant le calme de l’imam durant la récitation et son étreinte du chat », a commenté un internaute à ce sujet.

Fait plus surprenant : l'imam en question a été honoré par les autorités algériennes. Un geste qui n'aura pas manqué de provoquer des réactions contrastées.

Une polémique qui prend de l'ampleur

Jeudi 6 avril, la direction des Affaires religieuses de la wilaya de Bordj Bou Arreridj a décidé d'honorer l'imam. Si certains ont applaudi cette initiative, d'autres n'ont pas manqué de témoigner leur indignation sur les réseaux sociaux.

De nombreux internautes algériens ont affiché leur incompréhension face à ce geste qu'ils jugent démesuré. « Certes, le comportement de l’imam est extraordinaire, mais en faire un honneur de la part des autorités est juste exagéré », a-t-on pu lire sur les réseaux sociaux. « Ils l’ont honoré parce que le chat est monté sur son épaule ! La vidéo est très mignonne, mais là, c'est trop », s'est indigné un autre internaute. « C’est du délire. Il n’a pas besoin d’être honoré pour un geste tout simplement humain et qui a fait que sa voix ait été entendue à travers le monde. Il mérite tout le respect pour son humanité », pouvait-on également lire.

D'autres intervenants ont, en revanche, plaidé pour que le prédicateur reçoive plus que de simples honneurs administratifs. « Des commentaires à vomir !! La séquence a démontré un imam d’une grande sagesse traitant un animal avec beaucoup d’amour et une maîtrise en soi exemplaire !! Je dirais plutôt qu’il aurait dû recevoir plus que ce bout de papier », a déclaré un commentateur. La polémique ne semble pas désenfler et continue d'opposer les observateurs algériens.

Laisser un commentaire

* Champs requis