Affaire Pierre Palmade : la cour d’appel de Paris ordonne la mise en détention provisoire de l’humoriste

Le verdict vient de tomber !

Par Aylan-afir Modifié le 27/02/2023 à 13:56
Notez cet article

Ce lundi 27 février, la cour d'appel de Paris a rendu sa décision concernant la mise en détention provisoire de Pierre Palmade. Pour rappel, l'humoriste fait l'objet d'une mise en examen pour « homicide et blessures involontaires par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants en état de récidive légale ». 

Pierre Palmade ira en prison

La cour d'appel de Paris vient de statuer sur la demande de mise en détention provisoire visant Pierre Palmade. C'est le parquet de Melun qui a fait appel de la décision d'assignation à domicile dans un centre hospitalier. Il avait requis l'incarcération provisoire de l'humoriste, suite au grave accident de la circulation qu'il a provoqué, vendredi 10 février. Finalement, la cour d'appel de Paris a répondu favorablement au recours du parquet.

Pierre Palmade sera, de ce fait, placé en détention provisoire et soumis à un mandat de dépôt, selon l'AFP. Victime d'un AVC samedi 25 février, il était jusque-là sous surveillance électronique à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif. Samedi, il avait été transféré à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre suite à son AVC.

Un accident lourd de conséquences

Vendredi 10 février, Pierre Palmade percutait un véhicule roulant en sens inverse, provoquant un grave accident de la route. L'humoriste, qui roulait alors sans assurance, a été testé positif à la cocaïne.

La collision a engendré des blessures sévères aux trois occupants du véhicule touché. Une femme enceinte de sept mois a perdu son bébé, tandis qu'un enfant de six ans s'est retrouvé dans le coma et a dû subir de multiples opérations. Aujourd'hui défiguré, il ne pourra plus parler et manger normalement. Le beau-frère de la femme enceinte est toujours à l'hôpital dans un état grave.

Pierre Palmade, quant à lui, a été victime d'un pneumothorax. Il a été entendu par les enquêteurs à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif et placé en garde à vue. À l'issue de cette mesure, il a été assigné à domicile sous bracelet électronique dans le même hôpital. Un doute planait, depuis samedi, au sujet de l'incarcération de l'humoriste, suite à l'AVC dont il a été victime. Lundi 27 février, la cour d'appel de Paris a finalement tranché. Ce sera depuis une cellule de prison que Pierre Palmade attendra la tenue de son procès.

Quelle peine risque Pierre Palmade ?

C'est à présent aux enquêteurs en charge de l'affaire de faire toute la lumière sur les faits précis en lien avec l'accident provoqué par Pierre Palmade. La nature ou la durée de sa condamnation seront déterminées par la qualification des faits qui lui seront reprochés. Concernant la mort du bébé de sept mois, la qualification d'« homicide » pourrait bien être retenue. Des circonstances aggravantes, telles que la consommation de cocaïne ou un éventuel excès de vitesse, pourraient venir alourdir cette peine. Pierre Palmade encourt ainsi jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle.

Une autre enquête a, par ailleurs, été ouverte à l'encontre de Pierre Palmade. Elle concerne des accusations de « détention d'images à caractère pédopornographique » par l'humoriste. Si ces soupçons sont fondés, ils ne feront qu'aggraver le cas de Palmade.