Alec Baldwin : l’acteur inculpé pour homicide involontaire

L’acteur Alec Baldwin a été inculpé d’homicide involontaire jeudi 19 janvier. Il avait tiré par accident sur une collaboratrice au cours d’un tournage en 2021.

Par Aylan-afir Publié le 20/01/2023 à 19:37
Notez cet article

Mauvaise nouvelle pour l'acteur américain Alec Baldwin. Rappelez-vous ! Il avait tiré accidentellement sur une collaboratrice sur les lieux de tournage du film Rust en 2021. Malheureusement, elle était décédée après avoir été touchée par balle. Une procureure a récemment annoncé qu'il serait poursuivi en justice pour homicide involontaire.

Un terrible accident

Cet incident dramatique avait marqué Hollywood lorsqu'il s'est produit.  En effet, le 21 octobre 2021, Alec Baldwin se trouvait au Nouveau-Mexique, sur le tournage d'un film nommé Rust. Il avait alors saisi une arme destinée à être utilisée lors d'une scène. Cette dernière ne devait contenir que des balles à blanc. Après l'avoir actionnée, il avait tiré sur la directrice de la photographie, Halyna Hutchins. Il n'avait pu constater que trop tard qu'une vraie balle avait été insérée dans le chargeur. La femme de 42 ans est malheureusement décédée à la suite de ses blessures. La réalisateur Joel Souza, qui était présent lors de l'accident, a également été blessé.

Plus d'un an après les faits, de nouvelles suites à cette affaire ont été précisées au cours de la semaine. Jeudi 19 janvier 2023, Mary Carmack-Altwies, une procureure, a annoncé qu'Alec Baldwin allait être inculpé pour homicide involontaire. "Après un examen minutieux des preuves et des lois du Nouveau-Mexique, j'ai considéré qu'il y avait suffisamment de preuves pour engager des poursuites criminelles contre Alec Baldwin et d'autres membres de l'équipe de tournage de Rust... Sous ma surveillance, personne n'est au-dessus de la loi, et tout le monde mérite justice.", a-t-elle affirmé.

Un risque d'emprisonnement

Mary Carmack-Altwies, la procureure du comté de Santa Fe, a également précisé dans un communiqué qu'Hannah Gutierrez-Reed, l'armurière du film, serait visée par le même chef d'inculpation. En effet, pour la juriste, l'armurière a également manié l'arme. Elle aurait donc une part de responsabilité dans l'incident. Alec Baldwin et Hannah Gutierrez-Reed peuvent être condamnés à une peine de 18 mois de prison s'ils sont reconnus coupables d'homicide involontaire. L'ex-mari de Kim Basinger risque d'être condamné à une peine de prison pouvant aller jusqu'à cinq ans de réclusion s'il est reconnu coupable de négligence aggravée.

Pour Luke Nikas, l'avocat de l'acteur, toute cette affaire n'est qu'une "terrible erreur judiciaire... M. Baldwin n'avait aucune raison de penser qu'une balle réelle se trouvait dans l'arme, ou nulle part ailleurs sur le lieu de tournage", selon ses dires. En effet, l'acteur de 64 ans a toujours affirmé que ses collaborateurs l'avaient assuré que son arme était sans danger. Il a également toujours soutenu qu'il n'avait pas pressé la détente. Fait que les experts remettent en cause.

David Halls, qui était alors adjoint à la réalisation du film, est d'ailleurs la personne qui la lui avait donnée sur le tournage, le jour du drame. C'est lui qui l'avait assuré de sa non dangerosité. Impliqué dans cette affaire, il a plaidé coupable pour fait de négligence lors de l'utilisation d'une arme mortelle. Pour la procureure Andrea Reeb, qui est en charge du dossier, "si l'une de ces trois personnes – Alec Baldwin, Hannah Gutierrez-Reed ou David Halls – avait fait son travail, Halyna Hutchins serait encore en vie aujourd'hui. C'est aussi simple que cela".

Laisser un commentaire

* Champs requis