Âgé de 14 ans, ce jeune autiste se fait exclure d’un bar, car il “gênait les clients”

Alors qu’il voulait simplement boire son sirop, cet autiste de 14 ans a été chassé d’un bar. Selon le serveur, le jeune garçon “gênait les autres clients”.

Par Aylan-afir Modifié le 26/01/2023 à 19:16
Notez cet article

L'histoire se déroule en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Yannis, un jeune autiste, a pris l'habitude de se rendre dans un bar pour boire un sirop. Un petit moment de plaisir qu'il s'accorde de temps en temps en fin de journée. Mais ce jour-là, tout ne s'est pas passé comme prévu pour le jeune adolescent. Alors qu'il était assis tranquillement à siroter sa boisson, un serveur lui a demandé de quitter les lieux. Selon lui, le garçon "dérangeait" les autres clients.

"Il dérangeait les autres clients"

Atteint du spectre de l'autisme, Yannis s'est fait exclure du bar pendant dégustait son sirop. "Le serveur était gêné, mais il est allé demander qu'il ne revienne plus", explique le père de l'adolescent.

Suite à cet incident, Yannis n'a pas dormi durant des jours. Se faire virer de la sorte du bar a été un vrai choc pour le jeune garçon, qui depuis, se sent terriblement mal. Touché par son histoire, c'est un internaute qui a décidé, le 12 janvier, de partager son histoire sur les réseaux sociaux. Dans son post, on pouvait lire le témoignage de Yannis.

"On m'a dit que je n'avais plus le droit de revenir, parce que je dérange les autres clients. Moi, ce qui me dérange, c'est de voir des gens dits 'normaux' être si peu intelligents. Rassurez-vous, ma maladie n'est pas contagieuse. Cette situation m'a énormément peiné, je n'en ai pas dormi de la nuit. Je ne parle pas, mais je comprends tout", tient à préciser l'adolescent.

Il n'a jamais été autant bouleversé

Après avoir parlé de cette mésaventure avec Yannis, sa neuropsychiatre a fait savoir que l'adolescent n'avait jamais été autant bouleversé. La spécialiste suit l'autiste depuis son plus jeune âge. Et jusque-là, elle ne l'avait jamais vu dans un tel état.

"C'est quelqu'un de très sensible qui ressent les émotions comme nous", explique-t-elle. "On ne se rend pas compte, mais pour Yannis, aller boire un sirop en restant assis, c'est le fruit d'années de travail pour y arriver. Côtoyer Yannis est source de richesse et d'apprentissage. Ce que je regrette dans cette histoire, c'est que les restaurants n'aient pas fait la démarche d'aller vers lui. Ils auraient ainsi pu expliquer à leurs clients le trouble autistique de Yannis et se rendre compte que c'est un être humain comme les autres", se désole-t-elle.

Après la publication de son histoire sur Facebook, un élan de soutien à l'adolescent s'est formé. "Bonjour Yanis. Tu es bien plus intelligent que ces gens dits 'normaux'. Continue de te faire plaisir dans les endroits où les gens sont sympathiques. Et continue d'aller boire ton petit sirop après ta journée", lui recommande avec beaucoup de bienveillance un commentateur.

Suite à la polémique, l'établissement a assuré que le jeune autiste serait toujours le bienvenu. Les gérants soutiennent qu'il n'a pas été banni définitivement du bar, mais ils demandent qu'il soit "canalisé pour éviter qu'il ne se blesse".

Laisser un commentaire

* Champs requis