Affaire Lola : Friha B, la sœur de la meurtrière, a été expulsée vers l’Algérie

La sœur de Dahbia B, Friha B, vient d’être expulsée vers son pays d’origine, l’Algérie.

Par Afir Publié le 12/01/2023 à 15:12
Friha B. , La Sœur De La Meurtrière De La Petite Lola, Vient D'être Expulsée
Friha B. , la sœur de la meurtrière de la petite Lola, vient d'être expulsée

L’affaire du meurtre de la petite Lola, 12 ans, au mois d’octobre dernier, continue de faire couler de l’encre. Friha, la sœur de la meurtrière, Dahbia B, vient tout juste d’être expulsée de France.

Une affaire sordide

Le 14 octobre 2022, la petite Lola, 12 ans, était torturée et assassinée dans des conditions effroyables. On avait retrouvé son corps inanimé et portant les traces de nombreux sévices dans une malle. L’enquête, qui a été ouverte immédiatement, a révélé une suspecte principale, en la personne de Dahbia B.

C'est la sœur de Dahbia, Friha, qui fournira un nombre important d’éléments aux enquêteurs. Sa contribution à l’enquête permettra la mise en examen, puis l’arrestation de Dahbia B. La sœur de la coupable détaillera, également, sa relation avec ses deux sœurs, dont Dahbia B. "Je les aime bien. Elles me font de la peine. Je les aide parce que je travaille dans une boulangerie. Je suis comme leur mère. Elles viennent chez moi lorsqu'elles ne savent plus où aller", déclarait alors Friha aux enquêteurs. Elle ajoutera : "Elles fument du shit. On dirait qu’elles n’ont pas de cerveau". 

Le soir de l’horrible meurtre, Friha rentre chez elle et y trouve sa sœur Dahbia. Cette dernière lui demandera, alors, de l’aider à porter des malles. "J’ai crié, j’ai pleuré. Je me demandais s’il n’y avait pas des armes ou de la drogue dans la boîte", confie-t-elle. Elle déclarera ensuite avoir pris la fuite. "J’ai cru qu’elle avait tué son mec parce qu’elle l’aimait trop et qu’elle en était capable", explique-t-elle.

Les services de police finiront par appréhender Dahbia B. et par l’inculper pour "meurtre sur mineur de 15 ans" et "viol avec torture et actes de barbarie".

Friha B. a été expulsée vers son pays d’origine

Friha a été expulsée, le 16 décembre, vers son pays d’origine, l’Algérie. La jeune femme s'est installée en France en 2016 et y travaillait dans une boulangerie. Elle louait un appartement qu’elle sous-louait de manière occasionnelle à sa sœur Dahbia. Cette dernière se retrouvait la plupart du SDF. Friha B. a été interpellée à son tour le 19 octobre dernier, car elle ne détenait pas de titre de séjour. Elle avait été placée en CRA (Centre de rétention administrative) depuis cette date, en attente de son expulsion.

Rappelons que Friha B. a été mise hors de cause dans le meurtre de la petite Lola. Sa sœur Dahbia a été reconnue comme seule responsable de ce crime barbare. Il est à noter, par ailleurs, que Dahbia a fait l’objet d’une expertise psychiatrique approfondie. Cette dernière n’a révélé aucun trouble d’ordre psychologique. Selon les spécialistes, son crime est dû à  “une surestime de soi, ainsi qu’une tendance à la manipulation et une structuration perverse de sa personnalité tentant de disséminer le trouble et la confusion chez son interlocuteur”. 

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis