Affaire Harvey Weinstein : l’ancien producteur jugé coupable de viol et d’agression sexuelle

L’ancien producteur d’Hollywood Harvey Weinstein a été jugé coupable de viol et d’agression sexuelle lundi 19  décembre 2022.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 22/12/2022 à 16:02
Affaire Harvey Weinstein L'ancien Producteur Jugé Coupable De Viol Et D'agression Sexuelle
Crédit photo : TMC

La justice américaine vient de déclarer l'ancien producteur à succès d'Hollywood, Harvey Weinstein, coupable d’un viol et de deux agressions sexuelles. Cette décision a été entérinée lundi 19 décembre 2022, à l'issue de son procès qui s'est déroulé à Los Angeles (Californie). Ce verdict entérine également la moitié des chefs d'accusation qui étaient portés à son encontre, à la suite des plaintes de 4 femmes. Pour rappel, l'Affaire Weinstein a été à l'origine du mouvement #metoo en octobre 2017. De nombreuses femmes sont sorties du silence et ont dénoncé les violences sexuelles dont elles avaient été victimes.

De nouvelles accusations

Harvey Weinstein avait été condamné en 2020 à purger une peine de 23 ans de prison, après avoir été accusé de viols et d’agressions sexuelles. Un nouveau procès a eu lieu après que 4 femmes l'ont accusé de faits similaires. Selon leurs témoignages, l'ancien producteur les aurait forcées à avoir des relations sexuelles avec lui, il y a plusieurs années. Les faits se seraient déroulés entre 2004 et 2013, dans des hôtels de Beverly Hills et de Los Angeles. Les audiences ont duré des semaines et auraient été particulièrement éprouvantes pour les victimes, dont la notoriété et la mainmise sur Hollywood de leur agresseur les auraient effrayées. Souhaitant éviter les répercussions sur leur carrière, elles ont eu peur de témoigner après leur agression.

Au cours de son réquisitoire, la procureure Marlene Martinez a dépeint Harvey Weinstein comme un prédateur. "Il n’y a aucun doute qu’Harvey Weinstein était un prédateur... Et comme tous les prédateurs, il avait une méthode (...) Les hôtels étaient son piège. Confinées entre ces murs, les victimes ne pouvaient pas échapper à sa masse imposante", a-t-elle notamment déclaré. Elle a ensuite exhorté les jurés à "mettre un terme à son règne de terreur".

Des femmes traumatisées par leur agression

Environ quatre-vingt-dix femmes ont porté des accusations d'agressions sexuelles, de viols ou de harcèlement sexuel à l'encontre d'Harvey Weinstein. Parmi ces dernières, on retrouve des actrices de renom, telles que Gwyneth Paltrow, Rosana Arquette ou encore Angelina Jolie. Certaines affaires datent de 1977, mais le délai de prescription a été dépassé au moment où les plaintes ont été déposées.

Au cours du procès, l'actrice Jennifer Siebel-Newsom, actuelle femme du gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a raconté le calvaire qu'elle a subi dans un hôtel de Beverly Hills, en 2005. Selon ses propos, une rencontre avec l'ancien magnat d'Hollywood a été suivie d'un viol, après que ce dernier a fait pression sur elle pendant quarante-cinq minutes. "Je tremble. Je pleure. Il sait que ce n’est pas consenti du tout", a-t-elle raconté en pleurant. "L'avocat d'Harvey Weinstein a remis ce témoignage en cause : Les regrets, ce n’est pas du tout la même chose qu’un viol. On ne peut pas réécrire sa propre histoire, peu importe à qui l’on est marié", a-t-il déclaré, cinglant.

Harvey Weinstein sous le coup d'une nouvelle peine à déterminer

L’ancien producteur a refusé de venir témoigner lors de ce dernier procès. Sa ligne de défense s'appuie sur le fait que les relations sexuelles seraient consenties. Il a également précisé que deux rencontres n'auraient tout simplement pas eu lieu, tandis que deux des accusatrices auraient accepté d'avoir des relations sexuelles en échange de faveurs professionnelles. Elles auraient ensuite porté des accusations de viol à la suite du mouvement #metoo. A l'issue du procès, l'ancien producteur encourt une nouvelle peine qui peut aller jusqu’à dix-huit ans de prison (avec un maximum de 24 ans, en fonction des circonstances aggravantes). Le jury doit se prononcer sur celle-ci.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis