Adrien Quatennens : La justice vient de trancher sur son sort !

Après ce verdict, rien ne sera plus jamais comme avant pour Adrien Quatennens !

Par Aylan-afir Modifié le 14/12/2022 à 18:55
Notez cet article

Depuis cette main courante, le quotidien d’Adrien Quatennens est devenu un enfer. Quelques jours avant Noël, les juges l’atomisent.

Fin d’année compliquée pour Adrien Quatennens !

Après des mois de remise en question, de rumeurs et de multiples désagréments de cet acabit, Adrien Quatennens peut enfin penser à l’après. En effet, depuis la plainte de sa femme Céline, il vit un cauchemar éveillé. Et la réciproque est vraie. Le moral du couple, forcé de devoir lire le pire à leur sujet, s’effondre. En ce qui concerne la garde de leur petite fille, c’est un autre débat. Voulant la protéger, est-ce que ce tsunami médiatique va la traumatiser ? Qui va réussir à avoir le dernier mot dans cette affaire ? De leur côté, les juges vont parvenir à les départager ? Des éléments de réponse, Pausecafein vous en fournit immédiatement.

La dispute de trop ?

Lorsqu’elle se rend au commissariat, la femme d’Adrien Quatennens marche sur des œufs. En faisant promettre aux policiers de ne pas dévoiler le contenu de sa main courante, elle se laisse aller aux confidences. Hélas, il semblerait que, vu la rancœur des forces de l’ordre envers la France Insoumise, ils aient décidé de rompre rapidement le pacte. En moins de temps qu’il n’en faut pour le lire, ce scandale défraie la chronique.

Après avoir eu connaissance de tout ça, Adrien Quatennens n’a pas le choix. S’il ne donne pas sa version des faits, il sait que cette histoire va salir son costume de député, et plus largement son parcours politique. Considéré comme le successeur de Jean-Luc Mélenchon, il rivalise d’ingéniosité pour conserver sa place auprès de son mentor. Au lieu d’organiser une conférence de presse, il préfère publier un long communiqué sur son compte Twitter. Tombant le masque, il reconnaît avoir dérapé, mais qu’elle possède aussi sa part de responsabilité.

Adrien Quatennens fixé sur son sort

Après quelques heures de réflexion avec son avocate, Adrien Quatennens décide de mettre son rôle de "coordinateur de La France insoumise" entre parenthèses. À part cette publication, il n’interviendra plus dans le débat public. Plus que jamais, son objectif est de "protéger le mouvement et ses militants". Quant aux copains qui le défendent dans les médias, il les remercie chaleureusement. Par contre, par crainte que cela ne les éclabousse, il leur demande de laisser la justice faire son travail.

Ce 13 décembre, il ne l’oubliera jamais. Condamné à "quatre mois de prison avec sursis pour vi*lences sans incapacité commises par conjoint", il doit également payer  "2000 euros de dommages et intérêts" à sa future ex. Vivement l’année prochaine pour que l’on sache comment il va s’organiser son retour au Palais Bourbon. Est-ce que le parti de la majorité ainsi que celui de Marine Le Pen lui accordera assez de légitimité ? Le mystère demeure entier ! On vous tient au courant...