« A la limite de l’insulte », les fans de Mylène Farmer en colère suite au concert qui lui rendait hommage

Au cours du 3e et dernier jour du Festival Hyper Week-end, plus de 15 artistes ont interprété les titres de Mylène Farmer, en hommage à sa carrière exceptionnelle.

Par Afir Publié le 24/01/2023 à 18:40
A La Limite De L'insulte Les Fans De Mylène Farmer N'ont Pas été Séduits Par Le Concert Fait En Son Hommage
Source : mylene.net

Le dernier jour du Festival Hyper Weekend, organisé par Radio France à La Maison de la Radio et de la Musique, a été marqué par un concert-hommage à Mylène Farmer.

Pour l'occasion, plusieurs artistes ont repris les tubes de la chanteuse, à l'instar de Yelles, Christine and the Queens ou encore Juliette Armanet. Radio France pensait bien faire en organisant cet événement. Cependant, les fans de la star de la chanson française sont d'un tout autre avis.

L'objectif était de rendre hommage à Mylène Farmer

L'idée d'organiser un concert en hommage à Mylène Farmer a été proposée par Radio France, à l'occasion du Festival Hyper Weekend, qui avait débuté le 20 janvier. C'est donc le 23 janvier, au dernier jour des festivités, qu'a eu lieu l'hommage, baptisé Version(s) Farmer, Sans contrefaçon.

Durant l'événement, plus d'une quinzaine de chanteurs ont revisité le répertoire de la chanteuse. Parmi eux, Bilal Hassani, Juliette Armanet, Malik Djoudi, Requin Chagrin, Marie-flore, Yelles, PR2B ou encore Benjamin Biolay. Des artistes soigneusement sélectionnés par Didier Varod, le directeur de la musique de Radio France.

"On s'est aperçu qu'on avait tous une relation extrêmement personnelle et intime, sans connaître l'artiste, avec une partie du répertoire. Et que ça raconte pour eux quelque chose de très important, que ce soit en termes d'identité artistique ; le fait qu'elle trimbale des thèmes autour de la quête d'identité, du genre, qu'elle inscrit dans cette ère post #MeToo, tout en étant à la fois féministe et féminine. Donc, tout ça, on le retrouve dans cette création qui parle aussi de l'époque", explique Didier Varod.

Durant l'événement, plusieurs titres de Mylène Farmer ont été repris. Les présents ont pu écouter Sans contrefaçon, Rêver, F*ck Them All ou encore XXL. La soirée avait pour but de célébrer la carrière fulgurante de la célèbre chanteuse, qui a récemment sorti son 12e album.

"Le carnage est tellement énorme que ça en devient hilarant"

Diffusé en direct sur France Bleu, le concert-hommage à Mylène Farmer a été suivi par un bon nombre de fans de la chanteuse. Contre toute attente, ces derniers ne semblaient pas ravis. Selon eux, le spectacle a été un vrai "carnage".

"Le #hyperWeekendFestival est en train de rappeler que seule Mylène Farmer sait chanter du Mylène Farmer", a publié un utilisateur de Twitter. "La plupart des artistes semblaient se demander ce qu'ils faisaient là. La setlist n'avait aucun sens. Certaines versions étaient à la limite de l'insulte (XXL, l'instant X, Rêver...)", estime un autre. "Le carnage est tellement énorme que ça en devient hilarant. J'espère pour eux que Mylène n'est pas dans la salle", a ajouté un autre fan.

Par ailleurs, ce qui a le plus indigné ses fans, c'est que certains chanteurs ne connaissaient même pas les paroles. "Fishback qui ne connaît pas les paroles de 'Sans logique', se ramène le téléphone à la main sur scène, ruine le deuxième couplet malgré ça", dénonce un admirateur de Mylène Farmer. En revanche, certains chanteurs ont pu sauver la mise, à l'exemple de Juliette Armanet et sa reprise de California, David Numwati (Maman a tort) et PR2B (F*ck Them All). Les trois artistes ont d'ailleurs été salués par les fans.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis