A 84 ans, il refuse de quitter sa maison en flammes pour rester avec sa femme handicapée

Après 63 ans de mariage, il refuse d’abandonner sa femme et meurt avec elle !

Par Afir Publié le 05/01/2023 à 17:41
A 84 Ans, Il Refuse De Quitter Sa Maison En Flammes Pour Ne Pas Abandonner Sa Femme
A 84 Ans, Il Refuse De Quitter Sa Maison En Flammes Pour Ne Pas Abandonner Sa Femme

Une fin des plus tragiques pour ce couple d’octogénaires. Kenneth Zerr et son épouse Phyllis, tous deux âgés de 84 ans, sont décédés suite à un incendie domestique, en novembre dernier. Kenneth, qui a refusé de suivre les recommandations des pompiers, a préféré périr avec sa femme, plutôt que de l’abandonner.

“Une histoire d’amour tragique”

La tragédie s’est produite jeudi 10 novembre 2022 dans le Missouri, aux États-Unis. Kenneth et Phyllis Zerr sont tous les deux décédés, suite à un incendie qui a ravagé la maison où ils ont vécu toute leur vie. Le chef local des sapeurs-pompiers, Dan Casey, a qualifié cette affaire d’"histoire d’amour tragique”.

Kenneth Zerr, 84 ans, aurait, en effet, pu sortir de sa maison en flammes et attendre l’arrivée des pompiers en toute sécurité. Or, il ne pouvait se résoudre à laisser son épouse, Phyllis, handicapée, seule et en proie aux flammes. Il a, donc, préféré rester auprès de cette dernière, jusqu'à ce que la mort les sépare. Les flammes engloutiront rapidement la maison, et les Zerr décéderont dans les bras l’un de l’autre.

Phyllis Zerr souffrait d’une maladie invalidante. Elle se déplaçait constamment en fauteuil roulant et était incapable de se mouvoir autrement. Au moment où l’incendie s’est déclaré, elle se trouvait dans la salle de bains, non loin de la chambre. Prise de panique, elle est tombée de son fauteuil et s’est retrouvée dans l’incapacité de se relever. Son mari Kenneth, qui est accouru pour la secourir, a été incapable de l’aider à se relever. Après avoir appelé les pompiers, il a ouvert la porte d’entrée, avant de retourner au chevet de sa femme.

“Ils aimaient être ensemble. Ils aimaient la vie”

Après de nombreux efforts, Kenenth est finalement parvenu à redresser le fauteuil roulant de son épouse et l’y installer. Or, le plancher de la chambre s’est effondré, barrant toute issue au couple. Kenneth a finalement tenté de placer des serviettes humides sous la porte de la salle de bains, pour empêcher la fumée d’y entrer. Un geste vain, au vu de l’épaisseur de la fumée qui se dégageait.

A leur arrivée, les sapeurs-pompiers ont été incapables d'évacuer à temps Kenneth et Phyllis. L’incendie dégageait d’épaisses fumées noires. L’accès à la maison était, lui aussi, impossible en raison de l’effondrement du plancher. Lorsqu’ils sont parvenus à les dégager enfin, Kenneth et Phyllis étaient déjà morts asphyxiés. "C’est un coup dur pour notre petite communauté. Toutes les équipes présentes sur les lieux ont fait tout ce qu’elles pouvaient pour les sauver”, se désole le District des pompiers de New Melle.

“L’officier a essayé de convaincre mon père de quitter la maison, mais il a répondu :‘Je ne quitterai pas ma femme’. Il est resté avec elle jusqu’à la fin”. Bouleversé, Andy Zerr, le fils du couple, a rendu hommage à son héros de père. Il fait savoir que ses parents allaient fêter leurs 63 ans de mariage. Ils étaient de bons catholiques et ont offert leurs services durant des années à la paroisse du Cœur Immaculé de Marie, à New Melle.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis