Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

3.6K

Vues

Code du Travail et canicule : peut-on rester chez soi avec cette chaleur ?

Publié dans
par Roronoa A.

Si vous estimez qu'il existe un danger, il existe le « droit de retrait »

L'employeur est tenu d'assurer la sécurité des salariés mais durant une période caniculaire, il n'existe aucun seuil minimal officiel pour rester chez soi. Dommage.

Durant cette période où l'alerte orange à la canicule a été déclenchée, il est (parfois) pénible de se rendre au travail et rester concentré(e) sur sa tâche durant la journée. Mais... fait-il réellement trop chaud pour travailler ? Est-il préférable qu'on reste chez nous, collé(e) à notre ventilateur ? Oui, c'est évident... Qu'est-il inscrit dans le Code du Travail ?

 

Le Code du Travail et la canicule

 

Droit du Travail canicule code lois recommandations ventilateur chat GIF

Source : Giphy

 

Dans le Code du Travail, il n'y a aucune mention d'une température minimale pour cesser l'activité professionnelle mais il existe le « droit de retrait » qui permet à l'employé de cesser son activité s'il estime qu'il y a un danger imminent pour sa santé et la chaleur pourrait correspondre. Il existe également des aménagements au bon gré des employés et de l'employeur :

L'Institut National de Recherche et Sécurité rappelle qu'au-delà de 33 degrés, la chaleur représente un danger pour les employés. L'employeur doit adapter le travail : télétravail, pauses allongées, etc.

La Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés recommande l'évacuation des locaux où la température dépasse 34 degrés.

Pour les travailleurs du bâtiment, une vigilance accrue est recommandée dès 30 degrés.Le Code du Travail impose à l'employeur de mettre à disposition des bouteilles d'eau fraîche pour chaque employé (3 litres par personne).

Dans les entreprises, les employés peuvent faire constater les températures trop élevées par leur comité d'hygiène et sécurité ou le délégué du personnel. Il faut également avertir le médecin du travail et les services des ressources humaines.

 

Les recommandations face aux températures élevées

 

Droit du Travail canicule code lois recommandations ventilateur bureau fatigue GIF

Source : Giphy

 

Le plan canicule stipule la responsabilité de l'employeur dans l'aménagement des conditions de travail face aux fortes chaleurs.

D'après l'Institut National de Recherche et Sécurité, la température « idéale » dans les locaux oscille entre 18 et 20 degrés pour des activités peu intenses et 15 et 17 degrés pour des activités intenses. Au-delà des 30 degrés pour une activité sédentaire et 28 degrés pour une activité physique, les fortes chaleurs représentent un risque.

Cependant, les dangers liés à la chaleur sont difficilement évaluables puisque la résistance à la chaleur et ses conséquences varient selon les individus.

 

Dîtes-nous comment vous vous sentez au boulot vis-à-vis de la canicule ! C'est le moment de faire vos réclamations à votre supérieur !

 


 

 Vidéo bonus : 7 conseils pour rafraîchir vos enfants

 

Partager

publié dans

news

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^