Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

10.7K

Vues

Personne ne répond honnêtement à cette question sur l'avortement

Publié dans par La Rédaction

Il a trouvé la question infaillible pour les anti-avortements

Cet homme, Patrick S. Tomlinson, est un journaliste et écrivain qui a il y a seulement quelques jours posé une question des plus intéressantes. Cela concerne l'avortement et plus précisément l'anti-avortement.

 

De nombreuses figures ont porté la question de l'avortement sur leurs épaules pendant de longues années pour enfin obtenir le droit de décider soi-même d'interrompre ou non une grossesse. Aujourd'hui plus que jamais, ce droit est remis en cause. Ce journaliste va alors posé une question qui nous laisse curieux quant à la réponse que pourraient donner les anti-avortements.

 

C'est donc l'histoire de 9 tweets postés le 17 octobre 2017.

 

 

Chaque fois que le sujet de l'avortement survient, je pose, depuis 10 ans, la même question concernant le fait que "la vie commence à partir de la conception". En 10 ans, personne n'y a répondu honnêtement.

 

 

"C'est un scénario simple à deux possibilités. Personne ne veut en choisir une parce  que la bonne réponse détruit leurs arguments. Parce qu'il y a une bonne réponse, et c'est justement pour celle-là que les anti-avortements détestent cette question."n

 

 

"La voici. Vous êtes dans une maternité. Le pourquoi du comment n'est pas important. L'alarme incendie se déclenche. Vous courez vers la sortie. Pendant que vous courez le long du couloir, vous entendez les cris d'un enfant qui viennent de derrière une porte. Vous ouvrez cette porte et trouvez un enfant de 5 ans pleurant pour qu'on l'aide."

 

 

"Il est dans le coin de la pièce. Dans un autre coin, vous remarquez un contenant de congélation "1000 embryons humains viables". La fumée monte. Vous commencez à étouffer. Vous savez que vous pouvez prendre soit l'un, soit l'autre, mais pas les deux sinon vous allez succomber sous la fumée, ne sauvant personne." 

 

 

"Est-ce que A) vous sauvez l'enfant, ou B) vous sauvez les 1000 embryons ? Il n'y a pas de C. Le C n'est que la mort.

Après avoir discuté pendant une décennie avec des anti-avortements sur la définition de la vie humaine, je n'ai jamais obtenu une simple réponse A ou B à cette question. Et je n'en aurai jamais."

 

 

"Ils ne répondront jamais honnêtement parce qu'ils vont instinctivement comprendre que le bonne réponse est la réponse A. Un enfant vaut plus que 1000 embryons. Ou 10 000. Ou 1 million. Parce qu'ils ne sont pas pareils, ni éthiquement, ni biologiquement."

 

 

"Cette question détruit complètement leurs arguments, et leur refus de répondre confirme qu'ils savent que c'est vrai.

Personne, nulle part, ne croit réellement qu'un embryon est équivalent à un enfant. Ces gens vous mentent."

 

 

"Ils vous mentent pour obtenir une réponse émotionnelle, une réponse parentale, en utilisant une fausse équivalence.

 

Personne ne croit que la vie commence dès la conception. Personne ne crois que les embryons sont des bébés, ou des enfants. Ceux qui crient que si essayent de vous manipuler pour pouvoir contrôler les femmes."

 

 

"Ne les laissez pas faire. Posez leur cette question pour les déstabiliser. Montrez les tels qu'ils sont. Demandez-leur de répondre à votre question, et quand ils ne le font pas, vous leur aurez démontré que ce sont de vieux conservateurs patriarcaux. Fin."

 

 

 

La question de l'avortement ne devrait pas en être une. Elle l'a déjà été pour que l'on puisse choisir soi-même son avenir, surtout dans une société comme celle-ci. Il est trop facile de prendre comme argument que la vie commence dès la conception. Dans ce cas, arrêtons tous de faire l'amour. Hommes compris bien sûr ! 

Partager

publié dans

internet

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^