Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

155K

Vues

5 problèmes que SEULES les filles ni "minces" ni "grosses" peuvent comprendre

Publié dans par La Rédaction

"Est-ce que vous avez ce haut en 36, 38 et 40, s'il vous plaît ?"

Tout le monde connait l'industrie de la mode et l’apologie de la minceur qui va avec. Tout le monde connait également cette nouvelle tendance des femmes "4D" très bien représentées par les Kim Kardashian, Nicki Minaj ou Beyonce.

 

Sauf que, l'industrie de la mode ne prend visiblement pas en compte les morphologies qui se positionnent entre les deux. Morphologies, d'ailleurs, qui représentent la moyenne chez les françaises.

Si vous ne faites pas partie de ces deux catégories, vous faites forcément face à ces problèmes ci-dessous :

 

Découvrez cet article en vidéo : 

 


 

 

1. On juge votre corps comme le résultat d'un régime raté

 

femme qui se regarde dans le miroir

Source photo : theweeklyreview.com

 

Le fait que personne ne parle des femmes dans la moyenne (portant généralement les tailles entre 38 et 42) est un gros faux-problème provoqué par l'industrie de la mode et de la publicité. Pourquoi le terme "faux-problème" ? Pour la simple et bonne raison que c'est ridicule. Beaucoup de femmes le savent, et pourtant, beaucoup y apportent de l'importance à cause des médias. 

 

Il existe deux tendances :

 

1. La première, importante dans les magazines, qui représente la tendance du 21ème siècle : la minceur (pour ne pas dire maigreur). Bien souvent, ces femmes sont qualifiées de "mannequins" ou "top modèles". Elles sont "fines" ou "élégantes".

 

2. Inversement, afin de contrer ce mouvement, de plus en plus de marques et d'agences de mannequinat utilisent des femmes qui portent du 44 et qui proclament que "les vraies femmes ont des formes" . Elles sont qualifiées de "pulpeuses" ou encore de "vraies femmes".

 

Mais qu'advient-il des femmes entre les deux ?

 

Beaucoup interprètent la taille 38 comme une tentative de régime raté vers le 36. Et si en plus on vous croise en train de manger une salade, vous passez pour une désespérée qui se prépare pour l'été. Mais non, cette taille existe bel et bien ! Et ce qui normalement devrait être très flatteur (ne pas rentrer dans un moule) devient alors frustrant.

 

2. Votre corps change en permanence

 

une femme qui se pèse

Source photo : redorbit.com

 

Votre métabolisme est généralement plus sensible aux changements. En fonction des saisons, du régime alimentaire (si ce dernier se met brusquement à changer), du stress, etc. le corps grossit et maigrit, sans cesse, perdant une à deux tailles dans la même année. 

 

Et bien souvent, il y a toujours une partie plus "grosse" qu'une autre que vous essayez désespérément de cacher.

 

3. Faire du shopping devient difficile

 

femmes qui font les soldes

Source photo : styleblog.ca

 

Visiblement, l'industrie de la mode a été prévue pour les petites et grandes tailles, mais entre les deux, ça laisse encore à désirer.

 

Faire du shopping en ligne, par exemple, devient compliqué car votre corps n'est pas une morphologie type. C'est pire encore, lorsque ce dernier change tout le temps. Il ne peut donc pas avoir de "taille" ou de "forme" type. Sans compter un autre problème majeur : les tailles changent en fonction des marques.

 

Résultat, un vrai cauchemar. Et encore, ce n'est rien comparé à la réalité : lorsque dans la cabine d'essayage, vous demandez à la vendeuse de vous apporter finalement un M et un L alors que vous venez d'essayer un S.

 

4. Et faire les soldes... c'est pire

 

Selon une étude, les tailles les plus vendues en France sont les 40 et 42 (taille moyenne de la française), soit deux tiers de vos tailles fétiches en fonction des marques. Croisez les doigts pour que ce qu'il reste, c'est-à-dire le 38, soit bien taillé. 

 

5. Vous détestez recevoir des vêtements en cadeau

 

une femme qui reçoit un cadeau

Source photo : ouest-france.fr

 

C'est comme faire du shopping finalement. Que ce soit la famille ou le copain, vous devenez la bête noire des cadeaux d'anniversaire. Chaque pièce de vêtement doit être échangée ou rendue. Résultat, ce cadeau empoisonné vous fait perdre du temps plus qu'autre chose.

 

Si vous faites partie de la moyenne, n'hésitez pas à liker et partager cet article sur les réseaux sociaux !


 

 Bonus vidéo : L’évolution des standards de beauté en 3000 ans !

 


 

Partager

elite daily

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^