Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

100K

Vues

Pour montrer les inégalités femme-femme, ses photos inversent les rôles !

Publié dans par Clément R.

Les femmes ne sont pas égales entre elles, les féminismes non plus !

Trop souvent, la lutte féministe dont on entend parler est celle de femmes blanches plutôt acceptées et intégrées dans leur société, et qui se battent essentiellement pour obtenir une situation égale à celle des hommes. Mais qu'en est-il des femmes qui subissent deux dominations : le sexisme de la société patriarcale, et la domination "raciale" de cette même société (de la part des hommes comme des femmes) ? 

 

C'est pour mettre ces combats de femmes racisées en lumière que le photographe américain Chris Buck a décidé de sortir une série de photos intitulée Let’s Talk About Race. Ces photos, réalisées en exclusivité pour le magazine O d'Oprah Winfrey, nous présentent des scènes du quotidien, à un détail près : les rôles des femmes sont inversés !

 

femme latino et servante blanche

Source photo : Chris Buck

 

La femme (ou la fille) blanche, habituellement dans une position favorisée, voit son rôle échangé avec celui de la femme racisée, culturellement représentée dans une position sociale inférieure. 

 

 

ph. #ChrisBuck

Une publication partagée par PWEN DE VI (@pwendevi) le 15 Mai 2017 à 19h47 PDT

 

Si les photographies sont à ce point percutantes, c'est parce qu'on est malheureusement trop habitués (dans la vie de tous les jours ou dans ses représentations au cinéma, dans les séries ou dans l'art) à voir la femme blanche dans la position avantageuse, tandis que la femme noire, maghrébine, asiatique ou sud-américaine joue le rôle le plus ingrat. 

 

femmes asiatiques dans salon pédicure

Source photo : Chris Buck

 

Cette série de clichés sur la "suprématie blanche" nous invite à réfléchir sur certains de nos déterminismes, tellement ancrés qu'on pourrait risquer de les oublier. Et cela permet aussi de réfléchir sur le combat pour l'émancipation : le féminisme est un combat essentiel, mais pour qu'il soit vraiment efficace, peut-il se permettre de laisser de côté les femmes qui subissent le plus les inégalités ? Peut-il se permettre de parler à leur place ? Plus grave encore, peut-il se permettre, par simple habitude, de recréer et perpétuer ces inégalités ? 

 

La réponse est évidemment non. Mais on se dit qu'il y a encore du pain sur la planche. 

 

Si cette série de photos vous a plu, partagez-la autour de vous, taguez vos amis, réagissez ! 

 

Partager

publié dans

femme

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^