Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

5.7K

Vues

Les propriétaires peuvent maintenant expulser tous les condamnés pour drogue

Publié dans par La Rédaction

3 bonnes raisons de s'indigner de cette loi injuste ! Cocorico

Qu'est-ce que c'est rigolo de taper sur les modestes pendant que les privilégiés se protègent entre eux !

 

Un nouvel amendement (adopté par l'Assemblée nationale) vient de tomber, et il autorise les propriétaires à virer sans ménagement (eux disent "résilier le bail de droit") tous leurs locataires si l'un d'eux a déjà été condamné pour trafic OU pour possession de drogue.

 

homme qui roule un joint

Source photo : 20 Minutes

 

Le prétexte ? Empêcher que l'habitation en question devienne un lieu de deal et que cela dégrade les conditions de vie du voisinage. Certes... Sauf que nous, on voit 3 trucs vraiment "malaisants" à propos de cette loi :

 

1. Pourquoi condamner de la même façon celui qui vend de la drogue et celui qui en consomme ?

 

En France, plus d'un million de personnes consomment du cannabis régulièrement. Ça fait beaucoup de gens potentiellement expulsables, ça dit donc ! Franchement, est-ce qu'une personne qui consomme de la drogue de temps en temps et qui s'est fait pincée une fois est dangereuse pour ses voisins ?

 

En revanche, c'est vrai que celui qui vend peut potentiellement être gênant pour le voisinage. Mais cette loi s'attaque-t-elle vraiment aux bonnes personnes en ciblant les locataires ?

 

2. Pourquoi condamner uniquement les locataires ?

 

Le fait le plus injuste de cette loi, c'est quand même le fait qu'elle ne touche que les locataires, et donc les gens propriétaires, même s'ils ont été condamnés 42 fois par la justice pour trafic de stupéfiants, ils sont tranquilles. Ils peuvent même continuer le recel dans l'escalier, ou chez eux, puisque c'est chez eux.

 

Définitivement, le droit de propriété est quelque chose de bien inégalitaire...Car on est en droit de penser que celui qui est propriétaire est plus à l'aise financièrement... et cette richesse vient peut-être de quelque part ? De la drogue par exemple !

 

Phoebe de Friends choquée

Source photo : giphy

 

En gros, c'est une loi qui s'attaque aux petits poissons, mais qui laisse les gros en dehors de tout ça. Logique, quand tu nous tiens !

 

3. Pourquoi condamner le locataire visé ET son éventuelle famille

 

Autre fait totalement arbitraire et injuste : la loi ne prévoit pas que les autres locataires puissent rester dans l'habitation. Si un propriétaire "résilie son bail de droit" sous prétexte que l'un de ses locataires deale ou consomme de la drogue, tout le monde trinque.

 

Si la personne vivait en famille, son partenaire et ses éventuels enfants aussi doivent dégager illico presto... C'est vrai qu'il n'y a pas assez de gens à la rue, autant en ajouter d'autres ! L'association DAL (Droit au Logement) a d'ailleurs condamné cette loi en la qualifiant de "double peine".

 

On rappelle que cette loi a été votée par un Gouvernement de gauche, qui n'a de socialiste que le nom. Elle figure dans le Projet Égalité et Citoyenneté (rire jaune) et sera définitivement adoptée si elle passe au Parlement (d'ici Noël).

 

Un bien beau cadeau qui pue ! Comme cadeau de Noël, on préférerait des lois pour condamner les exils fiscaux et tous les montages financiers des banques, les agressions sexuelles de politiciens et autres personnages médiatiques, le travail d'enfants appuyé par les multinationales, etc.

 

Si cet article vous fait réagir, taguez vos amis, partagez-le et venez en débattre avec nous !

 

Partager

publié dans

drogue

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^