Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

7K

Vues

Venise : Que disent ces mains géantes sur le réchauffement climatique ?

Publié dans par Clément R.

"Les mains ont le pouvoir d'aimer, d'haïr, de construire, de détruire"

Le réchauffement climatique est une bombe à retardement dont le minuteur se rapproche tout doucement de zéro dans l'indifférence générale. Mais l'artiste italien Lorenzo Quinn a décidé de réveiller le monde entier à l'occasion de la Biennale de Venise 2017. 

 

En ce moment même, dans la ville flottante Sérénissime, vous pouvez observer son oeuvre monumentale : deux mains qui sortent du canal pour soutenir l'Hotel Ca' Sagredo. L'oeuvre, baptisée Support ("Soutien" en français) est aussi un "support" visuel pour illustrer la nécessité d'agir rapidement contre les dégâts du réchauffement climatique.

 

Support, sculpture de mains à Venise

Source photo : Lorenzo Quinn

 

Venise est une ville d'art flottante qui a inspiré différentes cultures, depuis des siècles. Mais pour qu'elle continue de le faire, elle va avoir besoin du soutien de notre génération et des prochaines, car la ville est menacée par le changement climatique et le temps qui passe. 

 

En effet, avec le réchauffement climatique et la montée des eaux, Venise serait l'une des premières villes à disparaître. Ces pourquoi de grands travaux sont engagés depuis maintenant plusieurs années pour surélever cette magnifique cité culturelle (le dispositif MOSE). 

 

Support, sculpture de mains à Venise

Source photo : Lorenzo Quinn

 

Mais est-ce suffisant ? Ne devrions-nous pas nous préoccuper plutôt de tout ce qui entraîne le réchauffement climatique... Ne sommes-nous pas en train de reculer pour mieux sauter ?

 

Ces mains sont le reflet des deux versants de l'âme humaine : le côté positif, qui aime et qui construit, et le côté négatif, qui peut détester et détruire. 

 

Lorenzo Quinn sculpte son oeuvre Support

Source photo : Lorenzo Quinn

 

Les mains ont le pouvoir d'aimer, d'haïr, de construire, de détruire.

Lorenzo Quinn

 

Le symbole est là, bien évident : nous sommes capables de changer les équilibres, de créer le changement, de soutenir tout ce qui va dans le bon sens et tout ce qui maintient l'espoir. Ou de faire tout l'inverse...

 

L'oeuvre géante Support à Venise

Source photo : Lorenzo Quinn

 

Lorenzo Quinn a sublimé le combat écologique à travers une oeuvre qui pourrait traverser le temps : saurons-nous nous saisir de son message à temps ? 

 

Si ces mains et leur symbole vous ont ému, réagissez, taguez, partagez !

 

Partager

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^